Kindernothilfe - Haiti

Rebâtissons Haiti avec les enfants

Kindernothilfe en:

Notre Vision

KNH-HAITI KNH-H contribue à la réduction de la pauvreté infantile et au respect des droits de l‘enfant en Haïti.

Notre Mission

KNH-H renforce les droits de l‘enfant et travaille de manière holistique á l'amélioration des conditions de vie des enfants, de leurs familles et de leurs communautés.

Suivez nous sur:
Centre de Développement Sur la Côte Sud d'Haïti [CDCSH]/MEBSH

Mission Evangélique Baptiste de Sud d’Haïti (MEBSH)

La Mission Evangélique Baptiste de Sud d’Haïti (MEBSH) est la plus grande église dans le Sud-ouest d’Haïti avec environ 400 églises et écoles. Faisant partie de MEBSH, le Centre de Développement de la Côte Sud d’Haïti (CDCSH) est une école professionnelle offrant des services à la communauté de Port-à-Piment et celles des villes avoisinantes. Située en plein cœur du département Sud à Port-à-Piment, CDCSH a lancé un programme d’appui de formation aux jeunes (PROFAJ) après le tremblement de terre en janvier 2010.
Après cet événement dévastateur, la majorité des jeunes d’origine de Port-à-Piment travaillant à Port-au-Prince avaient perdu le fondement de vie dans la capitale. En conséquence ils étaient obligés de retourner chez leurs familles dans la province ce qui posait un grand problème : les jeunes avant supportant financièrement à leurs familles devenaient maintenant à leur charge, traumatisés et sans perspectives pour la future.
Grace au réseau de MEBSH et le personnel qualifié de CDCSH le programme PROFAJ pouvait être lancé rapidement et sans difficultés. Il offre des formations professionnelles de courte durée afin de donner aux jeunes des opportunités qui permettaient d’assimiler leur trauma, de donner des perspectives et de renforcer leurs capacités. Des cours sont composés des sessions théoriques et pratiques. Les jeunes ont le choix entre électricité, plomberie, maçonnerie, menuisier, informatique et couture. Les personnes qui ont terminé un cours de maçonnerie ont la possibilité d’approfondir leurs connaissances en participant dans le cours de construction parasismique. La majorité des cours dure environ 4 mois, celles de menuisier et de couture jusqu’à 9 mois. Ils ne sont pas seulement limités au CDCSH à Port-à-Piment, sinon ont lieu dans environ 13 à 16 autres endroits dans le département Sud et Grand Anse.

Aussi 4 ans après le tremblement de terre le programme est toujours en cours. Après la phase d’urgence, le programme a aussi pour but de prévenir l’exode rural, car les possibilités de faire une formation professionnelle sont très limitées au milieu rural. Beaucoup d’entre eux partent aux grandes villes et ne retournent jamais. C’est pour la raison pour laquelle PROFAJ avait continué à donner aux jeunes des opportunités de faire des premières expériences professionnelles et de commencer à gagner leur vie. Les cours les plus préférés sont maçonnerie et couture, car ce sont les professions les plus demandés dans le milieu rural. Jusqu’à date le PROFAJ a touché près de 1500 jeunes de 12 à 25 ans.