Kindernothilfe - Haiti

Rebâtissons Haiti avec les enfants

Kindernothilfe en:

Notre Vision

KNH-HAITI KNH-H contribue à la réduction de la pauvreté infantile et au respect des droits de l‘enfant en Haïti.

Notre Mission

KNH-H renforce les droits de l‘enfant et travaille de manière holistique á l'amélioration des conditions de vie des enfants, de leurs familles et de leurs communautés.

Suivez nous sur:
MOCOSAD, Wharf Jérémie (Commune de Cité Soleil, Port-au-Prince)

Mouvement Communautaire pour le Sauvetage des démunis MOCOSAD est une association locale œuvrant dans l’accompagnement des enfants et jeunes vulnérables à Wharf Jérémie (commune de Cité Soleil). L’organisation développe une petite école préscolaire et Primaire l’Ecole Communautaire Mixte de la Foi de MOCOSAD qui tient  lieu dans une église.

A l’Ecole Communautaire Mixte de la Foi de MOCOSAD, environ 300 enfants y tiennent place. Avec la contribution financière, l’appui technique et pédagogique de la KNH-H, ces enfants ont pu bénéficier de :

  • l’éducation préscolaire et fondamentale,
  • formation para professionnelle (artisanats et fabrication de sandale),
  • appui à la santé physique nutritionnelle des enfants,
  • sensibilisation et information sur la santé et l’hygiène,

La reconstruction des locaux de l’élise-école communautaire Mixte de la Foi est une action de KNH-Haïti. Il y a non seulement le bâtiment élise-école qui reçoit les classe du fondamental mais aussi 2 salles qui reçoivent les petits du préscolaire et une cuisine et un dépôt, le tout construits par KNH-Haïti. Dans l’ensemble 10 classes fonctionnent dans l’enceinte de l’école (3 préscolaires, une classe d’intégration et 6 classes fondamentales). Ces enfants se regroupent en plusieurs catégories, plus de 60% entre eux sont des enfants en domesticité,  « Restavèk »,  les autres vivent avec leurs parents. Mais, ces parents sont sans métiers pour la plupart. Quelques uns sont des petits commerçants et d’autres des artisans.

La violence communautaire, les abus de tout genre et la négligence envers des enfants en domesticité et même de ceux qui vivent avec leurs familles d’origine sont très répandus dans cette communauté.
MOCOSAD entretient des relations avec KNH-H bien avant 2010. Mais le partenariat est effectif peu après le séisme du 12 janvier 2010.